Le collège Xavier Bichat d’Arinthod a représenté l’académie de Besançon pour l’opération "Ma planète 2050"

dimanche 15 novembre 2015
par  Eric Jourdan
popularité : 6%

Dans le cadre de la COP21, France Info est à l’initiative du projet « #ma planète 2050 » demandant aux élèves du secondaire d’imaginer le futur et de proposer des solutions pour limiter les effets du réchauffement climatique.

Un établissement par académie avait pour mission de travailler une des thématiques proposées (alimentation, énergie, transports, eau, habitat) et de rédiger une proposition qui, à l’issue, a été inscrite dans un livre blanc destiné aux décideurs de la COP21.

Une classe de 4e du collège Xavier Bichat a ainsi travaillé sur la thématique énergétique

JPEG - 108.7 ko

Après une période de réflexion les élèves ont pu dresser un bilan de la situation actuelle à la veille de la COP21. Les politiques conduites jusqu’à ce jour n’ont pas apporté des résultats suffisants pour résoudre les problèmes liés aux changements climatiques.
À leur échelle, les élèves épaulés par l’équipe pédagogique ont donc imaginé une autre voie : agir en citoyens responsables pour impulser le changement auprès des collectivités territoriales.

Le projet pédagogique mené avec les élèves a pour objectif :
- d’établir un diagnostic des consommations du collège et de celles des territoires de la Petite Montagne
- de faire de l’établissement un lieu à l’origine d’une dynamique de développement durable et de lutte contre le changement climatique
- en ayant une action militante au sein des communes de la Petite Montagne pour qu’elles s’engagent à réduire leurs consommations et à réaliser un aménagement visant à produire une énergie renouvelable pour son territoire ou un aménagement qui réduit leurs consommations

Les acteurs mobilisés sont les collégiens, l’ensemble des professeurs, les élus locaux, la communauté de communes, le CPIE, le conseil départemental.

Les réalisations seront :
- un diagnostic des consommations énergétiques du collège et de la Petite Montagne (partenariat avec le Laboratoire de Géographie « Thema » de l’université de Franche-Comté)
- la production d’un article militant dans L’écho de la Petite Montagne pour favoriser la réduction réduire des consommations énergétiques
- la modélisation puis la réalisation d’une maquette du collège en 2050 : collège autosuffisant en énergie (installation progressive de modules de production d’énergie renouvelable)
- la contractualisation avec les communes pour que celles-ci réalisent un aménagement visant à réduire leurs consommations énergétiques d’ici juin 2016 et qu’elles réfléchissent à l’installation progressive de petites unités de production d’énergie renouvelable d’ici 2050 afin de parvenir à un territoire autonome en énergie

Ce projet qui colle aux réalités locales, émanant des sociétés civiles, est en cohérence avec les axes de travail développés dans le cadre du plan climat. Les actions de contractualisation, émanant des élèves, pourraient être à l’origine d’une dynamique intercommunale et, qui sait, figurer en bonne place dans les actions d’un Territoire à énergie positive.

Ils ont ainsi profité d’un vrai travail interdisciplinaire leur permettant d’aborder toutes les facettes de la problématique et des possibles à venir.
- Maths : étude statistique des informations récoltées lors du diagnostic énergétique d’un collège.
- Français : travail sur l’argumentation permettant de convaincre les élus locaux d’engager des projets visant à réduire les consommations énergétiques des communes.
- Sciences physique : travail sur les énergies renouvelables
- Technologie / SVT : recherche de solutions pour diminuer les consommations énergétiques du collège et modélisation du collège du futur avec Google sketchup
- Arts plastiques : travail sur le graphisme du tract militant diffusé aux communes.
- Géographie : étude multiscalaire des consommations énergétiques et leur impact carbone + hypothèses pour diminuer les consommations.

Le mardi 3 novembre, les élèves ont été reçus dans le grand auditorium de Radio France pour assister à la synthèse des travaux menés dans l’ensemble des académies et écouter les propositions d’élèves de pays étrangers (Liban, Mauritanie…) en présence de personnalités d’univers différents à l’exemple de Yann Arthus Bertrand ou encore de Pierre Radanne. Les exposés ont été entrecoupés d’animations variées : spectacle de magie, reportages vidéo, représentation de la Maîtrise de Radio France.

JPEG - 63.7 ko

Madame Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche, s’est vue remettre le livre blanc des solutions pour ma planète. Ce livre blanc comporte l’ensemble des solutions proposées par les élèves dont deux pages de proposition du collège d’Arinthod. Madame la Ministre a demandé l’accord des élèves pour transmettre ce livre blanc à l’ensemble des Ministres de l’Éducation des pays présents à la COP21 le 4 décembre 2015. Il sera donc traduit en anglais.
Une délégation d’élèves a déjà remis un exemplaire du livre blanc au Président de la République lors d’une interview à l’Élysée.

Pierre Radanne a conclu l’après-midi par ces mots " votre génération va connaître de profonds changements, nous, adultes, sommes là pour vous aider".


Navigation

Articles de la rubrique